Aujourd’hui était un grand jour ! Rendez vous compte : notre première activité airsoft sur le campus ! Mais avant de me lancer dans un récit enjoué, laissez moi replacer tout ça dans son contexte…

Après des semaines d’acharnement, j’en étais limite à penser que le patient « Montpellier 2 airsoft » ne trouverait pas une solution thérapeutique au sein de l’Université. L’accès à une salle nous étant refusé pour des raisons éthiques… J’ai alors insisté lourdement pour que les étudiants s’expriment à propos de notre association lors d’une AVE.

Nous avons remporté une première victoire lorsque notre association est apparu à l’ordre du jour de l’AVE d’il y a 3 semaines, mais nous avons vite déchanté lors de cette même AVE, en constatant que les étudiants avaient déserté cette assemblée étudiante pour des vacances à la montagne… Ce n’était que parti remise, et, deux semaines plus tard, nous avons remis le couvert devant un public notablement plus large !
Il est ressorti des discutions que la seule façon de faire avancer notre projet était d’organiser une séance découverte pour le personnel de l’administration, en particulier le service sécurité qui bloquait l’avancé de notre dossier. L’organisation de cette séance a donc été voté par l’AVE, et a été approuvé à l’unanimité.
Il nous a alors semblé important d’organiser cette journée avant les vacances, de manière à décider, suivant les retours de cette séance, à notre participation, ou pas, aux journées portes ouvertes de la faculté. La date du jeudi 16 février a alors été fixé.

A partir de là, ça a été le rush : une première visite de la Maison des étudiants avec Manu pour se faire une idée, achat des tôles d’acier galvanisé pour faire les cibles, gros travail de découpe le weekend, puis une réunion le mardi matin pour décider du parcours. Dans le même temps, impossible de savoir si les différents services pourront se déplacer. Seul M. Raïola nous confirmera la réservation de la MDE.
Bah, au moins, on pourra profiter au moins une fois des locaux… A 9h, ce jeudi 16 février, branle bas de combat ! En 40 minutes, nous avons mis en place le parcours double parallèle, que nous nous somme empresser de tester. Bon, si j’oublie le fait que mon USP était pour le moins capricieux, grosse partie de rigolade. Le parcours était bien pensé, et les pare-vents bien placés : impossible de dégrader les locaux, et amusement garanti !
A 10 heure, personne à l’horizon… Nous commençons par faire tester le parcours à Stéphane qui se révèle être un très bon tireur. Finalement, sur les coups de 10h30, alors que les défis entres adhérents s’enchainaient, nous avons la visite de Sandrine Bardet, qui, suite à quelques coups de téléphones bien ciblés, arrivera à ramener l’adjoint au responsable de la sécurité : un jeune homme que je ne connaissais pas du tout. J’ai alors répété mon speech sur la sécurité, la présentation du loisir, et nous lui avons finalement fait essayer une réplique sur notre petit parcours.
Sans être emballé au point de se renseigner sur l’achat d’une réplique comme certains (je ne citerais personne ! ^^), il m’a semblé que le courant passait plutôt bien : en tout cas, il n’y avait pas d’aprioris fielleux qui flottaient dans l’air, chose que je craignais plus que tout. J’espère ne pas me tromper, mais son rapport devrait être positif, et nous ouvrira peut être les porte à la MDE de manière plus régulière.

Au final, nous avons étés un peu déçu que seulement 3 personnes de l’administration se soient déplacés. Mais le fait qu’une personne du service sécurité ai-été parmi eux pourrait bien faire pencher la balance, et nous permettre enfin de pratiquer notre loisir ! Ne boudons donc pas notre plaisir ! Ajoutez à ça que nous avons pour la première fois pratiqué l’IPSC, que tout le monde s’est éclaté, et que tout ça devrait relancer l’association… Bref, je suis super content ! J’espère seulement ne pas déchanter dans les prochaines semaines, comme cela nous est déjà arrivé bien trop souvent.

Sur ce, je vais attendre de disposer des photos pour vous en faire profiter ! Bonne journée à tous.

Denis RABAUD, président de l’association m2a.

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *